Contrat de professionnalisation

L’objectif du contrat de professionnalisation est de permettre l’acquisition d’une qualification professionnelle reconnue par l’état et de favoriser l’insertion professionnelle.

La Licence Professionnelle Gestion Touristique et Hôtelière dispensée à l’Université de Boulogne-sur-Mer vous offre la possibilité d’acquérir une expérience professionnelle significative par le biais d’un contrat de professionnalisation CDD ou CDI sur une durée d’environ 12 mois.

  
Mise en œuvre
Le titulaire d’un contrat de professionnalisation est un salarié à part entière. 

À ce titre, les lois, les règlements et la convention collective lui sont applicables dans les mêmes conditions qu’aux autres salariés.

 
Quelle rémunération pour le salarié ?

La rémunération étant fonction de l’âge, en tant que contrat de professionnalisation en Licence Professionnelle, vous percevrez au minimum :

– Moins de 21 ans : 65% du SMIC

– Entre 21 et 25 ans : 80% du SMIC

– Plus de 26 ans : 100% du SMIC

Des dispositions conventionnelles ou contractuelles peuvent prévoir une rémunération plus favorable pour le salarié.

 



Quel financement ?

L’entreprise bénéficie du financement de l’OPCA dans le cadre du contrat de professionnalisation et de la Licence Professionnelle Gestion Touristique et Hôtelière.

Des aides à l’embauche sont également envisageables, notamment la réduction dégressive des cotisations de sécurité sociale, dite « Allègement Fillon ».

 



Organisation de l’alternance :

Le salarié en contrat de professionnalisation évolue sur un rythme moyen de 3 jours (lundi, mardi et mercredi) en formation à l’université pour être présent en entreprise dès le jeudi. Cette alternance se déroule de Septembre à Mars pour ensuite basculer sur une période de temps plein à partir d’Avril.

Globalement, sur un contrat de professionnalisation débutant en Septembre et se terminant en Août, le salarié passe 75% de son temps au sein de votre établissement et par conséquent près de 25% en formation.

 

La succession de contrat de professionnalisation :

La loi dite « Cherpion » du 19 Juillet 2011 offre la possibilité de renouveler un contrat de professionnalisation en CDD une fois si cela permet salarié ayant obtenu la qualification visée de préparer une qualification supérieure ou complémentaire.

 



Exemple : Un salarié en contrat de professionnalisation dans le cadre d’un BTS peut tout à fait effectuer un nouveau contrat en Licence Professionnelle Gestion Touristique et Hôtelière au sein de la même entreprise.